Influence de la mise à terre d'une chaîne Hi-fi

[Retour]

Les lignes d'alimentation secteur comportent pour des raisons de sécurité un troisième fil que nous nommons communément "terre" et dont le nom officiel est "conducteur de protection".

Pour des raisons de sécurité, le rôle de ce troisième fil est de fixer à un potentiel proche de celui de la terre les éléments des appareils accessibles au toucher tel que coffret, boutons, etc., dans le cas d'une fuite accidentelle de la tension d'alimentation.

En zone rurale, cette terre va chercher son potentiel de référence par l'intermédiaire d'un pieu planté dans le sol à une certaine profondeur, ainsi sa faible impédance et par là même son efficacité sont tributaires de la qualité du sol. Pour améliorer cette efficacité il est possible de dédier un pieu placé d'un côté de l'habitation aux éléments hi-fi et un autre, situé de l'autre côté, aux appareils d'éclairage et électroménager, gros pollueurs de masse par leur conception sans transformateur d'isolation.

En zone urbaine la terre est fournie par EDF qui utilise les tuyaux en plomb de gaz ou d'eau pour se référencer à la terre. Comme les tuyaux en plomb tentent de disparaître, surtout pour l'eau du fait de son interdiction, cette terre doit-être remplacée par une terre individuelle à la manière de la zone rurale et ce pour chaque immeuble, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. En l'absence d'une terre à très faible impédance capable d'évacuer la somme des courants de fuite des appareils connectés, il va se créer un potentiel variable "de fait" qui sera la somme des courants de fuite des appareils connectés différent du potentiel naturel de terre et qui pourra varier au gré des différentes activités de ces mêmes appareils.

A la différence des appareils électroménager, les éléments audio-vidéo comportent un transformateur d'alimentation destiné principalement à fournir les différentes tensions nécessaires au fonctionnement de l'appareil à partir du 240 volts. Ce transformateur sert aussi à isoler donc rendre indépendants du potentiel secteur les circuits traitant les signaux. Cette isolation des circuits est très importante et obligatoire pour pouvoir connecter entre eux différents appareils. Ainsi on peut considérer pour une chaîne hi-fi que tous les circuits sont potentiellement indépendants et qu'ils se référencent les uns aux autres dès qu'on les connecte par les câbles.
Où ça se complique, c'est que sur ces appareils à transformateur d'alimentation dans lesquels le secteur est confiné à ne circuler que dans le primaire du transformateur d'alimentation, à part le claquage par fuite à la masse de ce dernier, il existe peu de chance de "recevoir du courant" par le châssis des appareils. L'existence du conducteur de terre ne se justifie pas pleinement et les textes officiels ne sont pas très précis, ni sur son obligation, ni sur la manière dont il doit-être connecté. Nous soupçonnons que son utilisation est plus pour justifier un câble d'alimentation de forte section pour impressionner favorablement les acheteurs. Il faut aussi admettre que le passage à un connecteur secteur trois broches est obligatoire à partir d'une certaine section de câble. D'ailleurs plusieurs constructeurs réputés et très sérieux n'hésitent pas à utiliser un cordon avec terre et le laisser "en l'air" dès l'entrée dans l'appareil.

Hormis cette dernière ingénieuse astuce, certains constructeurs connectent le fil de "terre" au châssis de l'appareil qui est lui-même souvent relié à la masse électrique du circuit. Selon la philosophie de ces constructeurs, cela peut se faire directement au niveau des fiches d'entrée ou de sortie ou encore par un ou plusieurs condensateurs situés par mise au point en fonction de mesures de bruit de fond ou de distorsion en différents points du circuit.

Dans ces derniers cas, le conducteur de terre devient actif et les qualités de transmission du conducteur inclus dans le câble secteur prépondérantes.

Ainsi, dans le cas où la terre fournie par la prise secteur serait absente ou s'avérerait insuffisante à maintenir le potentiel "idéal" de terre face aux courants à absorber, les différents appareils se verraient interférer les uns sur les autres via la barrette d'alimentation qui réunit les différentes terres entre elles. Cela peut aller jusqu'à créer des "boucles de masse" avec pour conséquence une remontée de certains bruits de fond.

Un autre point important évoqué plus haut concerne les pollutions créées par les appareils électroménagers qui fonctionnent généralement avec des moteurs 240 volts alternatifs sans transformateur d'isolement et qui peuvent avoir des défauts d'isolement ou encore créer des parasites lors de leur "démarrage moteur" celui-ci étant favorisé par une violente impulsion de condensateur. Tous ces courants bien-sur étant envoyé à la terre, considérée comme une grosse "poubelle".

Alors, de la même manière que vous n'iriez pas manger sur votre poubelle, même si elle vous est essentiellement utile en d'autres manières, ne faites pas reposer votre précieuse chaîne hi-fi sur une terre dont vous n'êtes pas absolument sûr. Mise à part le cas dans lequel vous disposez d'une terre indépendante dédiée à votre chaîne, méfiez vous de la terre.

Nous ne pouvons pas officiellement vous conseiller de la supprimer sur tous vos appareils mais ce que nous pouvons vous dire c'est que ça marche bien mieux sans. Pour vous rassurer, vous pouvez aussi ne relier à la terre qu'un des éléments de votre chaîne, celui qui consomme le plus de puissance et qui de par là représente le plus de risques : l'amplificateur.

 [haut de page]